Cette intox circule depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux et est régulièrement reprise par l’extrême droite : l’Etat aurait acheté 62 hôtels formule 1 pour loger des migrants. Ce qui est faux. Mais comme toute intox, cette fausse affirmation s’appuie sur une information détournée, comme l’ont expliqué Checknews et Libération.

Une filiale de la caisse des dépôts a bien acheté des hôtels Formule 1

En septembre 2016, le gouvernement a publié deux appels d’offres afin de créer 10 000 nouvelles places d’hébergement d’urgence. Sur ces 10 000 places, 5 000 sont censées accueillir des demandeurs d’asile, 5 000 autres doivent permettre de faire face aux périodes de grand froid et d’accueillir tout public. En mars 2017, la Société nationale immobilière (SNI), une filiale de la caisse des dépôts, annonce avoir remporté une partie de l’appel d’offres. En conséquence, la SNI a acheté 62 hôtels Formule 1, que le groupe Accor souhaitait céder. Et sur ces 62 hôtels, 37 sont dédiés à l’hébergement des demandeurs d’asile (et les autres sont consacrés à l’hébergement généraliste).

Lire la suite sur politique.net

Cet article L’Etat aurait acheté 62 hôtels Formule 1 pour loger des migrants : vrai ou faux ? est apparu en premier sur PLANETES360.