Ce weekend, la musique n'a pas su adoucir les moeurs. Mais elle a pris la parole pour dénoncer Trump et ses lois scélérates. Alors vive la musique, et l'art dans cette première heure qui peut-être…