« Nous ne sommes nous qu'aux yeux des autres et c'est à partir du regard des autres que nous nous assumons comme nous-mêmes. » a écrit Jean-Paul Sartre. Le philosophe soulignait alors à quel point le regard des autres peut nous être indispensable pour nous construire. Cependant, il peut arriver que ce regard devienne enfermant et qu'il nous empêche d'agir ou d'être pleinement nous-même par peur du jugement, comment s'en libérer ? Comment faire en sorte de ne plus en dépendre ?