Samedi, en sortant de la danse, la pluie s’était arrêtée et un rayon de soleil pointait son nez. Lisa avait apporté sa trottinette. Nous avions prévu de rentrer à pied jusqu’à Saint-Lazare. Juliette et Nesta n’étaient pas là, au lieu de marcher jusqu’à la Place de Clichy, nous avons bifurqué à Pigalle. Tout à coup, j’ai eu une idée.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter