Biotopia, contraction de Biotope et Utopie (utopia en anglais), fait allusion au besoin de créer de nouveaux récits, de questionner nos manières de coexister. Interactive et poétique, l’exposition rassemble plus de 30 œuvres, projets de recherche et d’innovation technologique par le regard d’artistes belges et internationaux, scientifiques ou ingénieurs du vivant et repousse les limites du réel et de la perception. A voir jusqu’au 27 novembre au Pavillon, nouveau symbole de la création numérique installé sur la Citadelle de Namur. Georges Hobé a-t-il modernisé Namur ? Autodidacte, préoccupé de la bonne intégration de ses constructions dans le site qui les accueille, Georges Hobé prône l’utilisation de matériaux locaux et la plantation d’essences indigènes. Les Grands Travaux de Namur étaient sa commande la plus importante. L’exposition qui se tient jusqu’au 19 novembre aux Archives de l'État, à Namur, se décline en visuels composés de reproductions de plans, de photographies, d’objets… Avec Raymond Balau, auteur du livre consacré à Georges Hobé (Archives photographiques Namuroises). Réalisation Christine Van Acker