Alya Cardyn fait le portrait, dans son dernier roman, de deux infirmières engagées. L’une vit à notre époque, et l’autre, bien réelle, a fondé en 1922 un internat pour enfants pauvres et mal nourris. Elle s’appelait Thérèse Papillon, elle sera une Juste parmi les Nations.
Réalisation Pascale Tison