Après l’appel du 1er février 1954, l’abbé Pierre multiplie les voyages et les conférences à travers le monde, notamment en Europe mais aussi en Asie ou encore en Amérique du Sud. C’est ainsi qu’il donne une conférence à l’université du Salvador à Buenos Aires.

Dans son message aux étudiants, l’abbé Pierre les incite à s’ouvrir aux autres, aux plus souffrants. Il leur explique que le savoir n’est pas tout, qu’il ne faut pas oublier l’humain et qu’il faut mettre leurs compétences au service des autres.