C'est une source de pollution qui commence à peine à être étudiée. Quand il pleut, les plantes et la terre absorbent l’eau et s'en nourrissent. Mais en ville, où le goudron domine, les gouttes ruissellent sur les bâtiments, les routes et les trottoirs, et se chargent d'un cocktail de polluants : essence, microparticules de pneus, métaux lourds, pesticides et même excrément d’animaux. À Seattle, où l'équipe d'Élément Terre s'est rendue, l’eau pluviale est la première source de pollution de la rivière Puget Sound, avec ses victimes toutes trouvées : les saumons et les orques.