Les principaux acteurs de la filière cacao se réunissent ce mercredi à Abidjan à l’appel de la Côte d’Ivoire et du Ghana. Déterminés à rééquilibrer la répartition des profits en faveur des producteurs, ces deux pays, qui représentent plus de 60% de la production mondiale de cacao, veulent imposer de nouvelles règles, à commencer par un prix plancher. Décryptage.