L'automne en Europe aura comme un air de printemps, la chaleur en moins. Passé le déconfinement estival et l'espoir d'une sortie de crise, le Covid-19 revient en force saturer les services de réanimation hospitaliers et restreindre nos libertés de mouvement. Les uns après les autres, les États adoptent de nouvelles restrictions. La France vient à son tour d'opter pour le couvre-feu de 21 h à 6 h. Il entrera en vigueur dès samedi alors que la "bulle sociale" est désormais limitée à six personnes. Est-ce suffisant, est-ce efficace ou au contraire va-t-on trop loin ?