L'Allemagne prend la présidence tournante de l'Union Européenne pour les six prochains mois, au sortir de la crise sans doute la plus grave qu'ait eu à traverser l'Europe. Angela Merkel vient de plaider devant les eurodéputés pour une solidarité sans faille entre les États-membres, aidée en cela par la présidente de la commission, Ursula von der Leyen. Les deux figures du conservatisme allemand unies pour un plan de relance d'une ampleur sans précédent... Qui l'eût cru ? La crise en Europe : et si l'espoir venait d'Allemagne ?