À deux jours du Salon de l'agriculture, Emmanuel Macron a reçu hier à l’Élysée près d'un millier d'agriculteurs âgés de moins de 35 ans, récemment installés et représentatifs de l'ensemble des filières. L'objectif : rassurer les jeunes sur l'avenir de ce secteur et attirer de "nouveaux talents" à l'heure où 40% des agriculteurs actuellement en activité vont partir à la retraite d'ici 2020. En 2016, le revenu moyen du secteur a chuté de 29 % pour s’établir à 18 300 euros par an en France.