La visite du roi des Belges en République démocratique du Congo se poursuit, avec un déplacement à Lubumbashi au quatrième jour. Il a exprimé cette semaine ses plus profonds regrets pour "les blessures, les exactions et les humiliations" endurées par les Congolais durant la période coloniale, notamment sous le règne de ses ancêtres Léopold II et le roi Baudouin.