Les autorités civiles mexicaines doivent enquêter de toute urgence sur un document militaire récemment divulgué, qui semble indiquer que l'homicide de 22 personnes en juin 2014 n'était pas dû aux affrontements entre des soldats et un gang criminel, mais résultait de l'ordre qui avait été donné de "descendre des criminels", a déclaré Amnesty International.


"i[L'existence de cet ordre est révélée alors que le Mexique traverse la plus grave crise des droits humains de son histoir...


Podcast Journal
Journal international diffusé en podcast et portail multimédia interactif de proximité:
podcastjournal.net