10 mai 2001 : le Parlement adopte à l’unanimité la loi Taubira pour la reconnaissance de la traite et de l’esclavage comme crime contre l’humanité. La France est le premier pays à inscrire, dans la loi, cette reconnaissance.

20 ans après, où en est-on ? Quels effets de cette loi fondatrice ? Que reste-t-il à faire pour regarder en face et ensemble cette tragédie ?

Avec :

  • Myriam Cottias, historienne, directrice de recherche au CNRS, directrice du Centre International de Recherche sur les esclavages et les post-esclavages (CIRESC)
  • Soro Solo, journaliste-producteur radio, ex-animateur-producteur de l’émission « L’Afrique Enchantée » sur France Inter
  • Michel Cocotier, président de l’association « Mémoire de l’Outre-Mer » (Nantes)

Et la voix de Christiane Taubira-Delannon.

Crédits :

  • Écriture, interviews & voix-off : Pascal Massiot
  • Réalisation sonore : Jeanne Robet
  • Musique : Eline Louisy-Joseph : percussion / Phillipe Montare : percussion & chant / Laurent Galazzo : percussion / Larys Smith : Chant
  • Lecture : Marine Jaffrézic
  • Illustration : Luko
  • Production : Loïc Chusseau

Avec des extraits :

  • De la création sonore réalisée par Martin Gracineau pour le Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes
  • Du livre " Moi, Tituba sorcière... " de Maryse Condé, éd. Gallimard

Archive sonore :

  • Assemblée Nationale, extrait du discours de Christiane Taubira (18 février 1999), en première lecture de la loi votée le 10 mai 2001 portant reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanité

Remerciements à :

  • Studio Kontrat-Dixion : Julien Snijders & Samuel Monge pour l’enregistrement des voix
  • Le Cinématographe à Nantes pour l’accueil des enregistrements musicaux

Une production de Pop’ Média avec le soutien de la Ville de Nantes et labellisée par la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.