La triple championne du monde et double championne olympique du 800 mètres, Caster Semenya, devra prendre un traitement hormonal pour pouvoir concourir sur sa distance préférée dans la catégorie femme.


C’est la décision rendue par la justice suisse, confirmant la volonté de la Fédération internationale d'athlétisme. La cause : son hyperandrogénie, soit une surproduction de testostérone, considérée comme un avantage génétique. Une décision qui, par ailleurs, illustre surtout la volonté de contrôle du corps des athlètes féminines par les fédérations, une tradition misogyne loin d'être récente.


Mélanie Wanga interroge Anaïs Bohuon, professeure des universités en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) à l’Université de Paris Sud et autrice des « Tests de féminités dans les compétitions sportives, une histoire classée X ».Cet épisode a initialement été diffusé en février 2019.


CRÉDITS

Programme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec et Mélanie Wanga. Cet épisode a été produit en septembre 2020. Réalisation: Mathieu Thévenon et Vincent Hiver. Production et édition: Lorraine Besse. Générique: François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.