Des essais seront bientôt lancés faisant appel à une technique de stérilisation des moustiques (TSM) mâles par irradiation dans le cadre des efforts mondiaux de lutte contre des maladies telles que le chikungunya, la dengue et Zika.

Le processus consiste à élever de grandes quantités de moustiques mâles stérilisés dans des installations spécialisées, puis à les relâcher pour qu’ils s’accouplent avec des femelles dans la nature.

Une vingtaine de pays dans le monde ont déjà exprimé le souhait de tester la technique des insectes stériles afin de réduire la morbidité due à ces maladies.

Le Programme spécial de recherche et de formation sur les maladies tropicales (TDR) et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’OMS, ont élaboré un document d’orientation pour les pays engagés dans ce projet.