Le cercle de paix est un outil qui permet aux femmes de pouvoir découvrir en elles leur rôle de faiseur de paix au niveau de leur communauté, au niveau de leur famille et au niveau de la nation. C’est ce qu’explique Bouare Bointou Founé Samake, Présidente de l’organisation non gouvernementale Femmes, droit et développement en Afrique ou WILDAF.

Lors de son passage au siège de l’ONU  à New York pour assister à la réunion annuelle du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité, elle explique, au micro de Florence Westergard, comment le cercle de paix a commencé au Mali.