Le Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, a annoncé, le 4 octobre dernier, qu’à partir de cette rentrée scolaire, seuls les enseignants fidèles catholiques pourront enseigner dans les écoles conventionnées catholiques. Cette décision suscite la controverse.