L’incertitude plane sur la tenue du forum qui devrait mettre autour de la table à Goma les chefs d’Etats de la RDC, du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda et de l’Angola.   



Reportée à deux reprises, cette réunion pourrait finalement se dérouler par visio-conférence, a indiqué le week-end dernier la ministre congolaise des Affaires étrangères dans un communiqué.   



-Quelle est l’opportunité d’un tel sommet à l’heure actuelle ?  



-Qu’est-ce qui bloque son organisation ?