Le Front commun pour le Congo (FCC) reste ouvert au dialogue avec le chef de l’Etat, mais dans le cadre des structures et mécanismes prévus par l’accord de coalition. La plateforme de Joseph Kabila l’a indiqué à l’issue de sa retraite dimanche 8 novembre à Kinshasa. 



Le FCC ajoute que le chef de l’Etat ne lui a pas formellement fait part de ses intentions ni sur l’initiative des consultations en cours, encore moins sur le sort réservé à l’accord de coalition.