C’est un des symboles des Beskides – six ans après l’incendie qui l’a réduit en cendres, le légendaire chalet de Jurkovič est de nouveau accessible au public.