Que faire de notre colère?
La colère, ce sentiment  que chacun éprouve mais exprime différemment, nous ramène  souvent à notre histoire familiale et la façon dont certaines émotions y sont acceptées et vécues.
Marthe Marandola, médiatrice et thérapeute nous aide à y voir clair sur cette "fragilité" émotionnelle qui peut vite empoisonner notre relation à l'autre.
 
"Il faut retrouver sa grammaire émotionelle de base". 
A chacun de décrypter sa propre colère et de comprendre les émotions qui la suscitent. Marthe Marandola nous invite à mieux nous connaître et à comprendre d’où elle provient afin de mieux la maîtriser.

Il existe une colère "positive".
Il existe des colères  justifiées ou "saines". Selon Marthe Marandola cette colère est même nécessaire à la préservation de notre intégrité. "Il est nécessaire de pouvoir dire stop à quelqu'un ou de lui faire comprendre les limites à ne pas dépasser". nous dit la thérapeute. C'est une question de dignité et de repect de soi même.

Les colères toxiques
La colère qui explose n'importe où, n'importe comment, empoisonne nos relations aux autres. On peut se libérer de cette colère nous dit la thérapeute. "On peut ainsi réussir à l'accueillir et non plus chercher à la refouler" nous dit-elle.  "Il vaut mieux taper dans un oreiller dans le secret de sa chambre pour réussir à s'en défaire"  nous livre t-elle...