C’est le premier procès d’un ex-chef d’État devant la Cour pénale internationale. Le procès de l’Ivoirien Laurent Gbagbo s’ouvre devant la CPI ce jeudi 28 janvier, plus de quatre ans après son transfert dans le quartier VIP du centre pénitentiaire de Scheveningen aux Pays-Bas. Laurent Gbagbo et son co-accusé, Charles Blé Goudé, l'ex-bras droit, chef des jeunes patriotes ivoiriens et ancien chef de milice, sont poursuivis pour leur rôle présumé dans la crise post-électorale de 2010-011. Crise qui a fait plus de 3 000 morts en cinq mois, née du refus de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite au scrutin de novembre 2010 face à son adversaire Alassane Ouattara. Retour sur quatre années de procédure. Une histoire qui commence le 29 novembre 2011.