L’Afrique du Sud a célébré 25 ans de démocratie. Le 27 avril 1994 étaient organisées les premières élections libres du pays après le régime de l’apartheid. Quelques jours plus tard, Nelson Mandela devenait président. À cette occasion, RFI vous emmène toute cette semaine auprès de la nation arc-en-ciel. Retour aujourd’hui sur l’importance de la musique dans la lutte pour faire tomber le régime de l’apartheid. Les chants de libération continuent aujourd’hui de résonner dans les meetings politiques de tous les partis, et l’ancien président Jacob Zuma a même pour projet d’enregistrer un disque reprenant ces chansons. Mais à l’origine, cette musique jouait un rôle clé pour mobiliser les opposants au régime, et faire passer des messages.