En Algérie, 54 % des habitants du pays avaient moins de 30 ans et 30 % moins de 15 ans en 2018. Ce sont près de 23 millions de personnes qui sont au coeur même de la mobilisation qui a débuté le 22 février dernier, pour un changement de système politique. Des jeunes que l’on croyait complètement désinvestis de la politique. Mais qui sont conscients de ce qu’ils refusent.

(Rediffusion du 29/04/19)