Au Burkina Faso, le gouvernement a lancé un programme de « retrait » des enfants de la rue. Chaque année, pendant dix jours, les agents du ministère sillonnent les rues de la capitale, de jour comme de nuit, pour sensibiliser et recueillir les enfants dans un centre.

L'objectif est de sortir 50% des enfants de la rue d’ici 2020. En 2016, selon les chiffres officiels, environ 9 000 enfants étaient dans cette situation et 50% des cas se trouvaient à Ouagadougou et Bobo Dioulasso, les deux grandes villes du pays.