À Madagascar, grâce à l’aménagement du plus grand pipeline à énergie solaire du pays, 40 000 habitants ont enfin accès à l’eau, très rare dans cette région sèche et difficile d’accès. Une installation qui permet d’améliorer doucement le quotidien, la santé et les conditions socio-économiques des villageois de l’extrême sud du pays, souvent oubliés de l’État et frappés chaque année par la famine.