En Côte d’Ivoire, la pneumonie ne cesse de progresser, au point de devenir la première cause de mortalité infantile après le paludisme. La fumée domestique liée à la cuisine est particulièrement mis en cause.