La mangrove est un écosystème des zones humides dominé par les palétuviers, reconnue pour stocker le plus de carbone au monde. Au sud-ouest du Bénin, dans le delta du fleuve Mono, une grande zone lagunaire, malgré les interdictions, les populations coupent les palétuviers pour faire du bois de chauffe. En 20 ans, 4 500 hectares ont disparu.

L’ONG ÉcoBenin a lancé une grande campagne de plantations de palétuviers pour restaurer la mangrove. Elle est financée par une entreprise belge qui veut réduire son empreinte carbone. Reportage de Delphine Bousquet dans le village de Nanzoumé.