Au Ghana, Sex For Grades aide à libérer la parole des victimes de violences sexuelles. Ce documentaire de la BBC diffusé en octobre et réalisé par la Nigériane Kiki Mordi, montre comment des professeurs de l’Université du Ghana et l’Université de Lagos harcèlent sexuellement des étudiantes en échange de bonnes notes.

Les futures étudiantes sont aussi concernées, de simples inscriptions à l’université servant également de prétexte au harcèlement sexuel. Commentaires sur les vêtements, invitations à dîner, ou propositions explicites de rapports sexuels, le sujet reste éminemment tabou et les victimes sont souvent contraintes au silence mais le documentaire a doucement ouvert la brèche pour un débat public sur un problème connu de longue date. Le film a accéléré la prise de conscience et a poussé l’université du Ghana à créer un comité anti-harcèlement sexuel.