L’année dernière, la Chine a ouvert dans les locaux de l’Université Omar Bongo de Libreville au Gabon, une section locale de l’Institut Confucius dédié à l’apprentissage du mandarin. Dès l’ouverture de l’institut en février dernier, 300 étudiants se sont inscrits en une semaine obligeant l’établissement à suspendre les inscriptions pour des raisons de capacité. La prochaine rentrée est prévue en février 2020. Pékin a d’ores et déjà augmenté le nombre d’enseignants de deux à trois.