Au Rwanda, un collectif afro-féministe crée des espaces d’émancipation pour les femmes. Le Sistah Circle, ou « cercle des sœurs », a été fondé il y a un an par la poétesse rwandaise Amata Giramata. Depuis, le collectif composé de sept jeunes femmes organise des lectures, des conférences, mais aussi des cercles de discussion exclusivement féminins.