Les élections législatives sont repoussées depuis 2015 faute d'argent. Dans ce contexte de lassitude, Aurélie Bazzara est venue tendre le micro aux députés tchadiens.