Les Sud-Africainsétaient appelés à voter la semaine dernière lors des élections législatives et provinciales. L’ANC, le parti historique de Nelson Mandela, remporte assez largement la majorité aux législatives avec environ 57,5 % des suffrages. L’autre grande attraction de ce scrutin, ce sont les Combattants de la liberté économique (EFF), le troisième parti du pays, qui recueille près de 11 % des suffrages, un score assez décevant au regard des prédictions des instituts de sondages. C’est le très charismatique président Julius Malema, un ancien de l’ANC, qui aura donné le tempo de cette élection. Il se décrit comme révolutionnaire et veut reprendre les terres des fermiers blancs par la force. Noé Hochet-Bodin nous présente ce jeune leader qui anime et va continuer à secouer la vie politique sud-africaine.