En Centrafrique, la France a repris au mois de juillet la tête de la mission de formation de l’Union européenne. L’EUTM est en charge de la formation de 1000 nouveaux FACA dans le cadre de la reconstruction de l’armée centrafricaine. 500 à Bangui et, nouveauté, 500 dans la ville de Bouar. Débuté il y a 3 mois, les premiers finiront leur entraînement le 12 octobre. Une formation stratégique dans ce pays où l'armée a été totalement dispersée par plusieurs années de conflit.