En Centrafrique, la lutte contre le Covid-19 s’organise. L’un des premiers gestes barrière, le lavage régulier des mains, n’est pas toujours chose aisé, même à Bangui. 60% de la population dans la capitale n’aurait pas un accès courant à l’eau potable. Une cellule de crise a été créée par la mairie avec l’ensemble des partenaires. L’accès à l’eau dans les quartiers est prioritaire.