Au Sénégal comme ailleurs, c’est un engagement professionnel et personnel pour les médecins, infirmiers, mais aussi laborantins, personnel de ménage, ou encore bénévoles dans les centres d’analyses, de traitement, de confinement. Comment gèrent-ils leur retour à la maison, après des journées à rallonge, dans un contexte risqué ? Quel est le regard des proches, des voisins, mais aussi des personnes qu’ils assistent ?