Au Gabon, précisément à Lambaréné à la rencontre des carpes. L’année dernière, entre mai et juin, une maladie avait décimé les carpes de Lambaréné. Les populations avaient constaté que les carpes mourraient seules. Alerté, le gouvernement par mesure de prudence avait décidé d’interdire la consommation de ce poisson.

Un coup dur pour les pêcheurs et les commerçants qui réalisent l’essentiel de leur chiffre d’affaires durant cette période. À quelques mois de l’ouverture de la nouvelle saison de pêche, notre correspondant Yves Laurent Goma est allé à la rencontre des pêcheurs de Lambaréné.