Premier épisode de notre série en quatre volets sur la crise des cours du pétrole dans la ville de Port-Gentil, cité pétrolière et capitale économique du Gabon. 90% du pétrole exploité au Gabon provient de Port-Gentil et ses environs et 60% des recettes du pays viennent de la région. La vie à Port-Gentil était agréable, mais depuis la chute des cours du baril de pétrole en 2014, c’est la déprime totale. Beaucoup de sociétés ont fermé. Les licenciements ont été massifs. Les Occidentaux sont rentrés en Europe. Beaucoup de Gabonais ont quitté la ville. Du coup, Port-Gentil connaît une crise immobilière. La ville connue pour son déficit chronique de logement cherche des personnes pour habiter dans les belles villas.