Suite et fin aujourd’hui de notre série sur l’impact de la crise pétrolière dans la ville de Port-Gentil, cité pétrolière d’où provient 90% du pétrole gabonais et capitale économique du Gabon. La crise pétrolière déclenchée en 2014 a quasiment détruit la vie de nombreux porgentillais, mais petit à petit, les cours du pétrole remontent. L’espoir commence à renaître. Quelques ouvriers du pétrole, victimes de licenciements massifs, commencent à retrouver du travail. Le gouvernement veut par contre tirer les leçons de cette grave crise et pense désormais à reconvertir les jeunes vers d’autres secteurs économiques. Un forum national de l’entreprenariat sera organisé à Port-Gentil du 20 au 22 juin prochain pour primer 300 meilleurs projets.