Après deux mois et demi d'arrêt, la Commission vérité et réconciliation reprend ses auditions en Gambie. Cette instance de justice transitionnelle est chargée de faire la lumière sur les crimes commis durant le régime de l'ancien dictateur Yahya Jammeh. Pendant ses 22 ans à la tête du pays, de nombreuses exécutions extrajudiciaires ont été commisses. L'une des missions de la Commission vérité est de retrouver ces dépouilles, de les identifier et les remettre aux familles des victimes dans la mesure du possible, mais ce processus patine.