Le Kenya a dépassé les 330 cas de coronavirus. Afin de limiter la propagation, les autorités ont imposé depuis un mois un couvre-feu nocturne de 19 heures à 5 heures du matin. Une mesure qui bouleverse la vie des habitants et n’est pas sans entraîner des controverses. La police kenyane est en effet accusée d’abus dans l’imposition du couvre-feu.