L'art gnaoua marocain est entré au patrimoine immatériel de l'Unesco le 12 décembre après des années de mobilisation. Mélangeant musique, danse, rituels et cultes envers des saints, cet art remonte au XVIe siècle, perpétué par les descendants d’anciens esclaves venus d’Afrique subsaharienne. Grâce aux quelques festivals organisés à travers le pays, les jeunes générations découvrent les paroles, les instruments et les rituels liés à l'art gnaoua.