La médaille d’argent remportée par le jeune Mohamed Khalil Jendoubi aux Jeux olympiques de Tokyo a mis en lumière le succès du taekwondo en Tunisie, un art martial coréen qui nécessite peu de moyens et attire des adeptes hétérogènes.