Les frais d'inscription pour les étudiants non-européens subissent une augmentation dratisque. 2 770 euros pour une année de licence au lieu de 170 euros ; 3 770 euros à la place de 243 euros pour un master. La mesure polémique a suscité une levée de boucliers.