C'est la céréale reine des hauts-plateaux éthiopiens : le teff. Tellement importante que le gouvernement interdit parfois son exportation pour satisfaire la demande intérieure. Car cette petite graine est essentielle à l'alimentation. Elle sert à fabriquer la galette à la base de la nourriture des populations du tiers nord-ouest de l'Éthiopie, les Amharas, les Tigréens, les Oromos en partie. Aujourd'hui, la consommation de cette galette fermentée, l'injera s'est étendue quasiment à l'ensemble du territoire et cohabite avec d'autres types de régimes alimentaires. Pour beaucoup d'Éthiopiens, il est impensable de s'en passer.

► À lire aussi : Farine de teff, main-basse sur une tradition africaine