Implanter des puces électroniques dans les zébus pour lutter contre leur vol à Madagascar. Une promesse de campagne d’Andry Rajoelina qui avait fait sourire et même rire, mais qui se concrétise. Dans la grande île, le vol de bovidés est un véritable fléau qui engendre une grande insécurité dans les campagnes. En 2017, quelque 30 000 zébus ont été volés selon les chiffres de la gendarmerie nationale. Depuis le 1er avril, les zébus doivent être dotés d'une puce électronique qui permet de les géolocaliser en temps réel.