Hérité de l’empire mandingue, le bogolan, pagne en coton teint, affiche ses motifs marron, noirs ou blancs sur les tenues traditionnelles comme sur le linge de maison. Historiquement confectionné à la main, ce tissu qui a fait la renommée de l’artisanat malien est de plus en plus concurrencé dans la sous-région et par la production industrielle venue de l’étranger. Les autorités maliennes travaillent actuellement sur une procédure afin de labelliser la fabrication du bogolan et faire reconnaître ce savoir-faire issu du Mali.