Depuis jeudi, le gouvernement mauritanien a allégé les mesures de restrictions prises au mois de mars pour lutter contre la propagation du Covid-19. Ainsi, le couvre-feu a été réduit de 2 heures, de 23h00 à 6h00 du matin. La prière collective du vendredi est autorisée et les restaurants et marchés ont rouvert. Le redémarrage du commerce dans les marchés fait renaître l’espoir chez des milliers des petits ouvriers qui vivent au jour le jour après deux mois de galère. Notre correspondant en Mauritanie est allé à leur rencontre devant le marché des quincailleries de Nouakchott.